Biographie de Yete Queiroz

Yete Queiroz

Après l’obtention de son diplôme au CNR de Rueil Malmaison, la Mezzo-Soprano Franco-Brésilienne Yete Queiroz
commence sa carrière avec les rôles de La Tasse chinoise et la Libellule (l’Enfant et les sortilèges) au Théâtre
de Levallois puis, la même année, le rôle de Dorabella (Cosi fan Tutte).

Elle est ensuite invitée par l’Académie du Festival d’Aix-en-Provence et interprète son premier Cherubino (Le Nozze di Figaro) mis en scène par R. Brunel. Elle participe également au Festival de Radio France à l’opéra de Montpellier pour le rôle de la Voix Humaine (Goyescas de Granados), dirigé par A. Altinoglu.


Elle aborde ses premiers rôles-titres avec Djamileh (de Bizet) et Carmen dans différents théâtres et festivals en
France, notamment avec la compagnie les Concerts de Poche. En décembre 2014, l’Opéra Studio de Lyon lui
offre le rôle de la Troisième Nymphe (Rusalka) sous la direction de K. Chudovsky et mis en scène par S. Herheim.


Par ailleurs, différents orchestres l’invitent à chanter de la musique sacrée. On a pu récemment l’entendre en Zerlina (Don Giovanni) avec l’Opéra National de Lyon, Néris (Médée de Cherubini) à l’Opéra de Dijon, Croute au Pot (Mesdames de La halle d’Offenbach) à Lyon, Néris à Rouen, lors de concerts Offenbach avec le Théâtre National de l’Opéra-Comique Paris, Hänsel et Oreste (La Belle Hélène) à l’Opéra National de Lorraine-Nancy, Mercédès (Carmen) à l’Opéra de Dijon. Parmi ses projets : Garçon de cuisine (Rusalka), Flora (La Traviata) à Limoges

Yete Queiroz
Yete Queiroz, Mezzo-Soprano