Biographie de Daniel Gardiole

« La vie sans musique est tout simplement une erreur, une fatigue, un exil ». Ce célèbre aphorisme de Friedrich Nietzsche peut paraître un peu simpliste. Il résume pourtant parfaitement la place qu’occupe la musique dans la vie de Daniel Gardiole depuis son plus jeune âge. Car c’est dans la musique qu’il puise son énergie débordante et son indéfectible confiance en l’avenir. Et c’est grâce à elle qu’il nourrit sa soif de découvertes et peut exprimer sa grande sensibilité.

Dès 8 ans, Daniel débute le piano. Cet instrument devient rapidement son meilleur ami et son terrain de jeu. Créatif et rigoureux, fasciné par les compositeurs du XXème et XXIème siècles, il oriente ses projets musicaux vers ce répertoire. Debussy, Dutilleux, Satie, Fauré, Ravel…. Ces compositeurs l’accompagnent tout au long de sa formation artistique, puis le guident dans ses projets professionnels. Après des études supérieures à Paris dans la classe de Billy Eidi et l’obtention du diplôme national supérieur de musicien, il enregistre en 2012 un disque en hommage à Paul Loyonnet, dans lequel il crée Aube Sonate d’été, de Lucien Durosoir.

Daniel Gardiole a rencontré́, tout au long de son parcours, de fortes personnalités musicales qui lui ont transmis des valeurs et des savoir-faire. Parmi celles-ci, Anthony Girard occupe une place toute particulière. Daniel a en effet créé plusieurs de ses œuvres, dont La Rose et son Désir à la salle Cortot en 2018, puis Rire ou rêver ?, pour deux pianos à quatre mains, en 2019. C’est cette même année qu’Anthony Girard lui dédie Étincellements pour deux pianos à quatre mains, que Daniel crée à Paris.

Soucieux de faire vivre la musique classique et de transmettre, Daniel Gardiole accorde une importance toute particulière à l’enseignement et à la pédagogie, s’inscrivant en cela dans l’amour de l’enseignement que lui ont communiqué́ ses professeurs. En tant qu’enseignant artistique, sa priorité est de proposer des projets originaux et adaptés à ses élèves.

Titulaire du Diplôme d’Etat, il enseigne aujourd’hui au conservatoire Claude Debussy à Paris et donne régulièrement des concerts.